lundi 24 mars 2014

hibernatus

L'hiver, j'hiberne. je ne blogge plus, je reste au chaud à coudre, tricoter, crocheter. Je prend du poids.
Je ne devrais pas puisqu'une vrai hibernation, je devrais puiser dans mes réserves ( et ça j'en ai)!
Le printemps étant enfin revenu, je peux enfin sortir de mon cocoon et montrer en vrac quelques unes de mes réalisations.

sushi au crochet tiré du livre ma dinette au crochet et petit pochon homme made pour offrir.


jupe réversible mademoiselle twist patron vanessa pouzet


love en tricotin, nouvelle lubie




plaid à la manière de vasarely tuto à télécharger ici, laine phildar
losanges en impact 3,5 ( se vend par sachet de 10 pelotes pour 17 euros) et bordure partner 3,5 ( 1 pelote et demi).
dimension 120 *138



samedi 9 novembre 2013

mon défi jacquard




je suis tombée amoureuse de ce modèle en le voyant dans le catalogue phildar pitchoun n°95, mais le jacquard et moi, ce n'est pas si évident.
Je m'y étais déjà essayé avec des mitaines.Le résultat n'avait pas l'air trop mal mais il ne fallait pas regarder de trop près l’arrière. Le changement de couleur restait hasardeux et les fils se sont progressivement relâchés et de magnifiques trous ont fait leur apparition.
Comme je n'aime pas rester sur un échec, j'ai retenté le jacquard avec ce hérisson.
J'ai tenu compte de mes erreurs précédentes et tadam, l'arrière est presque irréprochable.
Enora le porte depuis la rentrée et il n'a pas bougé.
Le seul hic de ce modèle est le prix. Il faut plusieurs pelotes de couleurs différentes qui me restent sur les bras à la fin.
Il va falloir que je trouve une idée pour les utiliser.

En juin, nous avions tenté de faire germer des noyaux d'avocat.


C'est le genre de chose que je faisait enfant mais sans grands résultats.



Après plusieurs mois beaucoup d'amour et surtout beaucoup d'eau, voici notre avocatier.
On n'est loin de manger le fruit de notre arbre. je crois qu'il faut 4 à 6 ans pour avoir des avocats. tant pis, ça fait une jolie plante.

vendredi 1 novembre 2013

en passant par là





  Je profite d'un temps plus que pluvieux pour passer par ici et montrer la petite maison en bois chiné et repeinte avant l'été.
J'adore ces objets qui me rappellent mon enfance. j'en possédais 2,remplies de mes petits bibelots, mes petits trésors.



 un nouveau projet est en cours pour occuper mes longues soirées d'hiver.

lundi 14 octobre 2013

la twist

En temps normal, j'aime le mois de septembre, le mois de la rentrée, du renouveau et des bonnes résolutions.
Mais bizarrement cette année, septembre a été plus dur.
La transition entre les vacances en famille,à vivre au fil des marées et le quotidien boulot-école-courses......
Bref, il a fallu retrouver notre rythme ( voir nouveau rythme avec école mercredi) et prendre mes fameuses résolutions.
première résolution: dépenser moins  (un peu forcée par les impôts).
Vivre dans un fourgon avec un minimum, m'a fait me rentre compte que j'ai tendance à m'entourer de choses inutiles.
attention je ne vais pas me retirer au Tibet et ne plus rien acheter, je veux juste être plus responsable.
Deuxième résolution: reprendre le sport de façon plus régulière ( au moins 3 fois par semaine).
Normalement ça va avec perte de poids ( on verra plus tard).
Et dernière résolution, redonner à ce blog sa première fonction, montrer ma couture, mes tricots etc;;;
Alors pour commencer voici la jupe twist de Vanessa Pouzet cousu avant les vacances.
J'adore les patrons de Vanessa Pouzet. C'est toujours un vrai plaisir. Il y a plusieurs versions ( du plus simple au plus compliquée) et on peut s'éclater avec du biais et des surpiqûres. Les explications de la pose du biais sont ultra simples et permet un rendu nickel.
La jupe est réversible. d'un coté tissu Nani Iro et de l'autre vichy rose de mon stock. le biais et le fil rose fluo provient de France Duval.






Cette jupe a été beaucoup portée cette été et a même fait son retour en version automne avec un collant.

lundi 9 septembre 2013

vadrouille et liberté part 2


De nombreux animaux de compagnie


Un vrai campement ( mais quel bazar)


 une salle de jeux improvisé sous le préau d'une chapelle

  Cap ferret


De belles nuits bien méritées





Nous sommes ravis de nos vacances, nous avons toujours réussi à trouver un bel endroit pour squatter le soir. En Espagne  il est beaucoup plus simple qu'en France pour se garer près des plages.
Nous n'avons pas eu besoin d'aller dans un camping. Nous prenions nos douches sur les plages.
Nous trouvions de l'eau pour réapprovisionner le fourgon dans les stations services ( en plus c'est gratuit).
j'avais une certaine appréhension à vivre dans un si petit espace avec les enfants pendant 3 semaines mais nous avons vite tous pris nos marques et on vit surtout dehors.
Du coup le retour a la maison fut étrange. Evidemment avoir de l'eau chaude dans la douche, ne pas avoir à déplier son lit et mettre tous les rideaux avant de se coucher est appréciable mais revenir à un quotidien speed et toutes ces contraintes ne m'avais pas manqué.

vadrouille et liberté part 1

Nous sommes rentrés de vacances depuis plus d'une semaine et j'ai l'impression que ça fait déjà un siècle.
j'ai mis du temps à écrire ce post parce que le retour à la vie quotidienne a été un peu dur.
Pour la première fois, nous sommes partis en famille avec notre fourgon pour 3 semaines de vadrouille. aucune réservation, pas de téléphone,ni internet, avec un minimum d'affaires, mais une grande envie de liberté et d'évasion.
3 semaines, environ 3000 km, de Nantes aux Pyrénées, du nord de l'Espagne à l'ouest en Galice, du Pays basque au Cap Ferret en passant par Les Landes.
Des paysages magnifiques, une plage différente chaque soir pour s'endormir avec le bruit des vagues, de belles rencontres, des pêches miraculeuses, plus de 500 photos.


  Loudenvielle haute Pyrénées.

Nous sommes restés quelques jours au près du lac et avons profité des nombreuses activités des montagnes.
Au milieu des nombreux retraités en  grand camping car, nous faisions un peu ovnis à quatre dans notre petit fourgon.




On n'arrive toujours à se faire comprendre pour acheter une glace.







Retour dans le passé sur la cote morte de Galice



une de nos nombreuses salles de bain.


 Notre maison




Muxia (Espagne)